em

Prix Podium, concours jeunes créateurs : Interview d’Esther Maud

Bonjour Esther Maud, pouvez-vous présenter brièvement ?

J’ai créé ma marque de prêt-à-porter en 2014. Je travaillais également à côté pour gagner un peu d’argent pour choisir des tissus de qualité. L’année dernière, j’ai décidé d’intégrer un Bachlor Styliste/ Designer Textile à LISAA Paris ce qui m’a beaucoup apporté. En ce moment, je prépare mon départ à Milan où j’envisage d’exporter mes pièces dans les boutiques locales.

 

Quelle est la première pièce que vous avez créée et pourquoi ?

J’ai créé une ligne vêtements à l’âge de 8 ans à l’effigie de mon pompon Corolle que je surnommais « bébé câlin ».

 

Vous avez choisi 3 tenues pour le défilé parmi toute votre collection, comment s’est opéré ce choix ?

Ce choix s’est fait naturellement car ce sont les pièces phares de ma collection de cet hiver.

 

Qu’est-ce qui vous déplait le plus dans le monde dans la monde ?

Je dirai les femmes qui critiquent le fait que les vêtements ne soient pas fabriqués en France mais qui ne font rien pour changer les choses.

 

Qu’est ce qui fait la singularité de vos créations ?

Je n’aime pas la répétition dans ma création, et mes clientes non plus. C’est pourquoi je travaille sur un concept de pièces uniques. Une fois la collection vendue, je passe à autre chose.

 

Avez-vous déjà des idées concernant vos prochaines collections ?

Avant tout, je m’attache aux matières et aux motifs avant d’avoir l’idée du vêtement.J e cherche un fil conducteur tout en diversifiant les pièces les unes des autres et j’aime faire des vêtements harmonieux avec des imprimés qui ne vont pas ensemble.

 

Vos collections sont très colorées et fleuries. Est-ce que votre personnalité se reflète à travers vos collections ?

Pour ma part, je ne souhaite pas retranscrire le style de ma marque dans mon look. Je porte principalement du noir et de l’uni et ne chercher pas à être « tendance » même si je ne pense pas pouvoir définir ce qui l’est.

 

Vous dites vouloir vous démarquer des autres. Comment vous y prenez-vous ?

Je vois vraiment ce que je fais comme un art à part entière et j’accompagne toujours mes vêtements de croquis dessinés a posteriori. De plus, je me sers assez des réseaux sociaux comme un outil professionnel.

 

15123067_1685218271791030_6478146024239616034_o

Un aperçu du monde d’Esther Maud

Laisser un commentaire