10348850_787550604661193_8459595858762752614_o

Prix Podium, concours jeunes créateurs : interview de Chloé Henris

Bonjour Chloé, pouvez-vous vous présenter ?

Depuis l’âge de huit ans, l’envie d’être styliste ne m’a pas quittée. J’ai eu un diplôme en stylisme à HELMO MODE en 2015 et je poursuis dorénavant des études en Design textile à l’ARBA afin d’être capable de créer des vêtements de A à Z.

Je trouve mon inspiration dans le monde qui m’entoure, dans ce que je vois au quotidien. J’aime particulièrement détourner les matériaux. Je suis donc toujours aux aguets : comment créer des vêtements avec autre chose que du tissu? 

Mon univers s’inspire du milieu de la construction. 

Ma marque de fabrique est la récupération et le détournement

 Quelle est la première pièce que vous avez créée ?

Dans cette collection en croix de carrelages, la robe blanche en croix a été la première pièce que j’ai créée.

J’ai tenté, en partant de l’échantillon réalisé en croix,  d’aboutir à un vêtement.

Les plus grandes difficultés que j’ai rencontrées ont été : la régularité et la mise en 3 dimensions c’est-à-dire adapter la pièce à un corps ayant des formes.

Y-a-t-il quelque chose dans le monde de la mode qui vous déplait ?

Oui, on constate dès le début de l’enseignement la présence de concurrence entre les élèves. Cela conduit, à la fin du parcours, à une ambiance parfois très mauvaise entre les élèves.

 Quel est l’élément de vos tenues qui indique immédiatement que cette création est la vôtre et pas celle d’un autre créateur ?

Je pense principalement me démarquer à travers les matières que je crée, de A à Z, pour arriver à un résultat jamais vu auparavant. Mes coupes sont assez construites (même quand je réalise de longues robes).

 

Vous parlez de votre dernière collection « Follow Up » comme une « psychothérapie artistique », pouvez-vous nous en dire plus ?

La collection « Follow up » est, pour moi, une psychothérapie artistique. A la suite du décès de mon grand-père, il m’est venu l’idée de lui rendre hommage en réalisant des vêtements avec d’anciens habits lui appartenant. Cela m’a permis de faire mon deuil et m’a encore plus donné envie de continuer mes projets.

Une de vos collections est entièrement réalisée en points en croix, pourquoi avoir fait ce choix ?

Cette collection en croix est le résultat de recherches sur la matière et sur l’assemblage. Il y a un an, j’étais au stade d’échantillons. Après avoir poursuivi mes recherches, j’ai réalisé huit silhouettes et une série d’accessoires.

Laisser un commentaire