15134508_10206581731936569_651775689_n

Prix Podium, concours jeunes créateurs : interview de Fanny Dheygere

Bonjour Fanny, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Fanny. Je suis originaire de Lille. Je suis partie vivre à Barcelone, un bac en arts appliqués et un BTS en Création Textile en poche, pour me spécialiser en sérigraphie textile. J’ai obtenu une licence en mode à l’école Massana.

Lors de mon retour à Lille, j’ai commencé à travailler comme styliste pour des grandes marques. Puis, voulant renouer avec ma passion première qui est la sérigraphie, je suis partie travailler au côté d’Anne Gelbard pour des marques comme Chanel, Louis Vuitton, Bruno Frisoni. En parallèle, j’ai également été assistante de direction artistique pour une marque d’accessoires française : Les Cakes de Bertrand.

J’ai créé la marque NINII en juillet 2015. A contre-courant et bien loin des diktats imposés aux modeuses, NINII est dédiée aux femmes qui s’assument et qui aiment ne pas se prendre au sérieux. Elle se veut pleine d’ironie et de fantaisie. Un savant mélange de l’esprit clubbing des nineties et du streetwear.

Les collections NINII s’inspirent des objets désuets du quotidien, de la nostalgie de l’enfance en se parant de paillettes, de teintes acidulées et de patchs exclusifs.

Quelle est la première pièce que vous avez créé et pourquoi ?

La première pièce créée est le top arborant une grande broderie « cornet de frites ». Il s’intitule De Panne car il est lié à un souvenir de mon enfance, quand j’allais manger une frite à la Panne avec mes parents.

Vous avez choisi 3 tenues pour le défilé parmi toute votre collection, comment s’est opéré ce choix ?

Naturellement, j’ai opté pour le sweat Chubby car c’est une de mes pièces préférées. Il s’agit d’un sweat recouvert de bandes découpées, froncées à la main, ce qui donne du volume. L’idée : faire penser à une chiffonnade de jambon en 3D. L’ensemble à paillette rose, pour le côté spectacle et festif, a été sélectionné pour les mêmes raisons. L’ensemble Salami, pour le côté fun.

Ces trois pièces font partie de mes best-sellers et représentent la collection FOOD.

Quel est l’élément de vos tenues qui indique immédiatement que cette création est la vôtre et pas celle d’un autre créateur ?

La matière, les couleurs vives et les motifs : originaux et pleins d’humour.

On peut observer une prédominance de la couleur, des teintes acidulées ou encore des paillettes dans vos collections, quel message cherchez-vous à diffuser à travers ces choix audacieux ?

Mes collections s’adressent à un public qui a de l’humour et qui aime ne pas se prendre au sérieux. 

Que vous a apporté le fait d’avoir travaillé auprès des plus grandes marques telles que Chanel, Louis Vuitton ou Bruno Frisoni ? 

Cela a développé mon esprit créatif et exubérant.

Le fait d’avoir travaillé dans le secteur de la grande distribution m’a permis, à l’inverse, de savoir comment gérer un budget ainsi que des contraintes n’étant pas forcément présentes dans la Haute Couture.

Laisser un commentaire