Monsieur Oscar de la Renta

« Things never happen on accident. They happen because you have a vision, you have a commitment, you have a dream. »

Ce 20 octobre s’est éteint Oscar de la Renta, couturier dominicain. Génie de la mode, il est révélé en 1963 par Diana Vreeland, alors rédactrice en chef du Vogue US.
Plutôt que de créer pour Dior, elle lui conseille de faire ses armes chez Elizabeth Arden, maison en pleine expansion dans laquelle il aura une plus grande liberté pour créer. Il y passera alors deux ans avant de créer sa marque éponyme en 1965. Son style : de la couleur et du romantisme, mettant à l’honneur l’élégance féminine.

 

Son succès est tel qu’il est à nouveau sollicité par Dior, chez qui il restera deux années à la tête des collections prêt-à-porter. Il sera ensuite pendant neuf années, de 1993 à 2002, à la création des collections haute-couture de Balmain.
A partir de 2006, le créateur se diversifie et se lance dans les robes de mariées. Succès fracassant, il devient très vite un styliste phare de ce domaine.

 

Parti à 82 ans, il laisse derrière lui un style reconnaissable entre tous ainsi qu’une carrière reconnue par tous et notamment par le prestigieux prix Geoffrey Beene, reçu en 1989. Forgeant son style dans les plus grandes maisons, il a réussi à s’imposer et à être reconnu comme l’un des plus grands couturiers de ce siècle, après plus de 50 ans de carrière.

Amélie P.

Laisser un commentaire