Les designers de la MFW

« You may have the universe if I may have Italy. »

Giuseppe Verdi


ALBERTA FERRETTI

“I try to transform a dream’s magic into reality.”

Alberta Ferretti

A ses débuts : En 1968, à tout juste 18 ans, Alberta Ferretti ouvre une première boutique appelée Jolly, à Cattolica en Italie. Il faut attendre 1974 pour qu’elle lance sa marque éponyme qui débutera la même année sur les podiums de la MFW. Ses créations sont connues pour être confortables et chics, avec des coupes pour la plupart ajustées. En 1984, elle lance une sous-marque, plus jeune, appelée Philosophy di Alberta Ferretti.

Aujourd’hui : Ces dernières années, Alberta Ferreti a diversifié sa gamme, avec une ligne pour enfants ou plus récemment une ligne de robes de mariées. La dernière collection présentait un bon nombre de tenues de jour. Cuir, oversize, cowboy, sont les maîtres mots de cette collection. Les 80s font leur retour dans le prêt-à-porter.


FENDI

“If I don’t stop shopping, I’ll end up a bag lady! A Fendi bag lady, but a bag lady.”

Carrie Bradshaw

A ses débuts : En 1925, lorsque Adele Casagrande épouse Edoardo Fendi, la marque Fendi est officiellement créée. Ensemble, ils sont à la tête de la Maison, où leurs cinq filles travailleront toutes. A partir de 1965, Karl Lagerfeld devient directeur artistique de la maison, et reste en proche collaboration avec les sœurs Fendi. Il est celui qui a créé le logo du double F inversé. Il est aussi à l’origine de la collection Haute-Fourrure, qui a connu à l’époque un franc succès. En 1969, la première collection de prêt-à-porter est lancée.

Aujourd’hui : Dans ses derniers défilés, Fendi a remplacé la fourrure par de la fausse fourrure, en changeant le nom de son défilé : Haute Couture au lieu de Haute Fourrure. C’est un grand pas pour une Maison qui était jusque-là exclusivement spécialiste de la fourrure. Le défilé Prêt-à-porter Automne 2019 marque l’histoire: ce sera la dernière collection de Karl Lagerfeld pour Fendi, après 54 ans à la tête de la Maison italienne. Des énormes noeuds, des blazers cintrés, des logos à gogo. Du sportif, du classique, de l’intemporel. Il y en avait pour tous les goûts. Et quand Silvia Venturini Fendi vient saluer sans son acolyte, on ne peut s’empêcher de verser une larme.


GIORGIO ARMANI

“To create something exceptional, your mindset must be relentlessly focused on the smallest detail.”

Giorgio Armani

A ses débuts : En 1975, Giorgio Armani s’associe avec Sergio Galeotti et fonde sa Maison éponyme. Sa première collection est une collection homme qui est lancée la même année. En 1976, il lance sa première collection femme. Ses vêtements sont révolutionnaires pour l’époque, notamment à cause de sa palette de couleurs, très subtile et neutre. Il faut attendre les années 1980 pour que sa notoriété traverse l’Atlantique. Richard Gere porte ses vêtements dans American Gigolo, ce qui génère pour Armani une grande popularité. Il est le premier à avoir tenté une approche androgyne de la mode en adoucissant l’image des hommes et durcissant l’image des femmes.

Aujourd’hui : Comme beaucoup de designers avant lui, Armani a diversifié sa marque, notamment depuis les années 1990 où il a débuté une collection haute couture et une ligne d’hôtels. Giorgio Armani a dédié sa dernière collection à la couleur bleue, en présentant une collection élégante dans des tons foncés, uniquement mélangés avec du noir.


GUCCI

“Quality is remembered long after price is forgotten.”

Aldo Gucci

A ses débuts : Gucci est fondée par Guccio Gucci en 1921. Guccio est très vite fasciné par l’usage du cuir, et par les valises luxueuses que les voyageurs utilisent. Avec ses trois fils, Aldo, Vasco et Rodolfo, il développe sa marque et ouvre de nouvelles boutiques à Milan et Rome, en plus de celles de Florence. En 1953, il ouvre ses premiers bureaux à New York.

Aujourd’hui : En 2014, la directrice artistique Frida Giannini quitte la Maison et est remplacée par Alessandro Michele. « Ce passionné d’antiquités et de Visconti détourne les codes de la marque pour mieux les faire renaître. » Il n’était pas étranger à la marque, puisque cela faisait plus de 13 ans qu’il était en charge des accessoires au sein du studio créatif. Depuis 2016, il multiplie les collaborations et s’étend sur le domaine du streetwear. La dernière collection d’Alessandro Michele était très théâtrale: des fausses fourrures, des masques et surtout de l’excentricité à son paroxysme.


MOSCHINO

“I don’t say I create. I copy, of course. I’ve never been interested in the point of view of the tailor or creator. Fashion is a visual impression. This is why I often refuse the name of fashion designer. It’s superficial, stupid job. The social-psychological aspect is more interesting.”

Franco Moschino

A ses débuts : Moschino est créée en 1983 par Franco Moschino. Il est notamment connu pour son style excentrique mais aussi pour ses critiques sur l’industrie de la mode. Il détourne alors les codes de la mode avec ironie. Après sa mort, son assistante, Rossella Jardini prend sa place en tant que directrice artistique.

Aujourd’hui : Depuis octobre 2013, Jeremy Scott assure la direction artistique de la Maison, sans oublier le point de vue du fondateur. On trouve toujours de l’humour dans ses collections, par exemple en 2016, un sac à main ressemblant à un paquet de Marlboro indiquait « Fashion Kills ». Le dernier défilé a été présenté sous la forme d’un jeu télévisé.


PRADA

“What you wear is how you present yourself to the world, especially today, when human contacts are so quick. Fashion is instant language.”

Miuccia Prada

A ses débuts : Prada est créée par Mario Prada en 1913, mais à l’époque, Mario ne crée que des sacs. Sa fille, Miuccia, prend la direction de la Maison en 1978. En 1987, Miuccia sort la première ligne de prêt-à-porter et ses créations deviennent connues pour leur taille basse. Prada s’établit très vite comme l’une des marques italiennes les plus notoires.

Aujourd’hui : En 1992, Miuccia lance Miu Miu, du surnom de Miuccia. Miu Miu est davantage destinée aux consommateurs plus jeunes. Le dernier défilé Prada était majoritairement noir, avec beaucoup d’imprimés floraux. Certains ont vu une ressemblance des mannequins avec le personnage Wednesday Addams. Miuccia Prada voit derrière sa collection l’idée de peur et la menace de la guerre « en général ».

SALVATORE FERRAGAMO

“Elegance and comfort are not incompatible, and whoever maintains the contrary simply doesn’t know what he’s talking about.”

Salvatore Ferragamo

A ses débuts : Difficile de parler de la mode italienne sans évoquer le parcours de Salvatore Ferragamo, bien que la marque ne soit longtemps qu’exclusivement une marque de chaussures. Dans les années 1920, Ferragamo travaille avec de nombreuses stars hollywoodiennes. Après sa mort en 1960, sa gamme s’étend et sa première ligne de prêt-à-porter est lancée. Ferragamo, c’est une affaire de famille et ce sont sa femme et ses six enfants qui reprennent la Maison.

Aujourd’hui : Paul Andrew, depuis 2018, est le nouveau directeur artistique de la Maison. Le dernier défilé offrait une palette de couleurs assez neutres.


VERSACE

“Versace! Versace! Versace! Versace! Versace! Versace! We love Versace, Versace is the greatest designer of all time!”

Kanye West

A ses débuts : Gianni Versace lance sa marque en 1978. Il est l’un des premiers créateurs indépendants qui fut au contrôle de sa marque, de la conception à la distribution. La marque est connue pour ses imprimés flashy. Au-delà de ses créations, il est celui qui crée l’image des supermodels, qui ne sont plus seulement des mannequins mais des personnalités à part entière.

Aujourd’hui : En 1997, Gianni Versace se fait assassiner à Miami. Sa sœur, Donatella Versace, prend sa place à la direction artistique de la Maison. En 2018, Versace a été vendu au groupe Michael Kors. Lors de son dernier défilé, Donatella Versace s’est éloignée de la touche pop 80s en se rapprochant d’un univers plus grunge. Elle a remis au goût du jour les épingles Versace, a revisité les couleurs néons, tout en restant dans la tendance avec des « statement coats ».  

Apolline Victoire

Laisser un commentaire