Défilé Créateurs : Entretien avec Jonathan Legrand

Bonjour Monsieur Legrand. C’est la deuxième année que vous participez au défilé Métamorphose. Comment avez-vous vécu cette expérience l’année dernière ?

Tout est passé très vite, comme toujours pour ce type d’événements j’ai ressenti beaucoup de stress, de l’impatience, de l’excitation et de l’émotion au moment du salut final. L’accueil et l’organisation étaient super, j’en garde un très bon souvenir et je suis ravi d’être à nouveau de la partie cette année.

Que vous évoque le thème « Air et volumes” ?

C’est un contraste intéressant, le paradoxe entre l’idée de légèreté et son contraire. Cela me fait penser à une collection haute couture de la maison Chanel il y a deux ans où les robes de soirées avaient d’imposants volumes dans le bas et en y regardant de près ces volumes étaient en plumes…

Quelles sont les pièces que vous avez choisi de présenter cette année ?

Cette année j’ai choisi de présenter des pièces réalisées pendant l’année écoulée, certaines portées par Maeva Coucke, Miss France 2018.
Ce sont des pièces brodées à la main qui ont demandé beaucoup de travail (une des robes à nécessité plus de 4 mois de travail). Elles sont travaillées dans des matières nobles telles que de la soie de Chine ou des dentelles de Caudry.

Trois adjectifs pour définir le style de vos créations ?

Je dirais élégance, sophistication et féminité. Ce sont des notions indispensables dans mon travail.

Comment définiriez-vous la mode ?

Pour moi la mode est un « art de vivre ». Elle est un cycle et impose un renouveau constant.

Nous sommes à une époque où les marques et enseignes de tous secteurs réussissent à créer un besoin voire une dépendance et on en arrive au point ou le plaisir de s’apprêter, de se rendre élégant et séduisant se perd.

La mode représente certes une certaine actualité, mais je préfère voir dans la rue une personne avec son propre style assumé plutôt qu’une gravure de mode tout droit sortie d’un magazine, qui devra renouveler sa garde-robe dans 1 mois et qui ressemblera à d’autres gravures de mode dans la rue.

2

« Pour moi la mode est un « art de vivre » »

 

Edith Head disait : « Vos robes devraient être assez serrées pour montrer que vous êtes une femme et assez lâche pour montrer que vous êtes une dame. » Qu’en pensez-vous ?

C’est assez drôle quand on sait que mes robes ont des corsets intégrés… J’adore la féminité et j’apprécie voir les femmes assumer leur féminité. Je suis convaincu que chaque femme peu importe sa morphologie est capable de se mettre en valeur, d’être élégante et féminine. En revanche il ne faut pas confondre la notion d’assumer son corps, ses formes, sa féminité et l’exhibition… Il suffit d’ouvrir les réseaux sociaux pour le comprendre. Être une femme et le montrer est une chose, en revanche être une dame n’a rien à voir. Je connais des femmes qui restes de vraies dames même vêtues d’un jean et d’un col roulé. Être une dame c’est avant tout une attitude et une élégance naturelle bien avant de parler de vêtements, aussi serré soit ils !

1

« J’adore la féminité et j’apprécie voir les femmes assumer leur féminité.»

 

Quelle est la personne que vous rêveriez d’habiller et pourquoi ?
Je trouve l’actrice Eva Green fascinante et envoûtante et pour l’avoir vu en vrai je peux clairement dire qu’elle à un pouvoir de séduction incroyable.

Est-ce que vous auriez préféré habiller Marilyn Monroe, Audrey Hepburn ou Grace Kelly ?

Les 3 évidemment !!!!

J’aurais adoré habiller Grace Kelly pour sa nomination aux Oscars, Audrey Hepburn pour son rôle dans « Drôle de frimousse » et Marilyn Monroe pour son mémorable « Happy Birthday Mr President ».

fullsizeoutput_21c0 fullsizeoutput_21c2fullsizeoutput_21c4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce que vous avec des designers fétiches qui vous inspirent au quotidien ?

Je suis subjugué et en admiration devant le travail de Christian Dior, John Galliano, Stéphane Rolland, Jean Paul Gaultier, Ricardo Tisci et Alexander McQueen.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Que du bon, et encore plus 😉

Apolline Victoire

Photos courtesy of Instagram @legrand_jonathan & @fooddolive

Laisser un commentaire