Défilé Créateurs : Entretien avec Auriane Bon-Mardion

Auriane, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Auriane Bon-Mardion, je suis en 3ème année d’école de mode à Paris (Studio Mode Paris). Avant cela, j’ai fait une MANAA (mise à niveau en arts appliqués) pour m’assurer que c’était vraiment dans la mode que je voulais travailler. Ça a été une révélation, j’ai commencé à expérimenter, à « bidouiller » avec des matières qui n’intéressaient personne. J’ai crée des tenues avec du coton hydrophiles, j’ai travaillé avec des coquilles d’œufs, avec le pistolet à colle et de la bombe de peinture… Je me suis rendue compte que les effets rendus étaient vraiment intéressants. Quand je suis ensuite arrivée à Studio Mode Paris , j’ai continué mes expériences mais avec du textile.

oeufs

 

Comment en êtes-vous arrivée à faire de la mode ?

En fait, j’ai toujours aimé la mode. Ca me passionnait déjà enfant mais de là à en faire une carrière … L’impulsion est venue suite à une discussion avec ma tante, elle-même très ouverte sur la mode et l’art. Elle m’a donné confiance en moi pour réaliser ce rêve. A partir de là, je me suis renseignée et je me suis lancée. Aujourd’hui ça fait 4 ans que je suis dans la mode.

Quel est votre premier souvenir de mode ?

Je devais avoir 6/7 ans à peu près et pour la fête des mères, j’ai fabriqué avec ma grand-mère un petit porte-monnaie et un sac pour ma maman. Après comme beaucoup d’enfants je fabriquais des tenues pour mes Barbie…

Comment définissez-vous votre univers, le style Auriane Bon-Mardion ?

Ce n’est pas une question facile… On décrit souvent mon style comme élégant, raffiné… Contemporain aussi. Je fais des créations graphiques réalisées avec des matières comme le plastique, la colle, qui sont des matières innovantes, au rendu très actuel… On me parle souvent de féminité également, je mêle des matières fluides et transparentes avec du design textile qui donne du caractère à la tenue .

Est-ce qu’il y a un travail d’un créateur, d’un couturier qui vous touche ?

J’apprécie particulièrement le travail d’Iris van Herpen. J’aime aussi beaucoup les collections de chez Valentino pour le côté fluide et léger des créations. Après, cela dépend des collections mais je trouve que ce que font Viktor & Rolf est intéressant.

Où trouvez-vous l’inspiration généralement ?

Je suis inspirée par les costumes d’époque, comme les crinolines, les taillades/bandées, les cols montants, les laçages et les robes volumineuses… (vous verrez comment Auriane réinterprète cela au défilé ;)). Je m’inspire également du monde qui m’entoure. L’utilisation de la colle dans mes créations peut être perçue comme une référence à la fonte des glaces, par exemple. Je retranscris dans mon travail des événements qui sont présents dans l’actualité. Je m’inspire également de mon histoire personnelle en utilisant des émotions dans mes créations…

robe au

 

Vous avez déjà défilé l’année dernière, le thème de cette année vous a-t-il inspirée ?

Pour travailler le thème –air et volume- je me suis servie de travaux et de recherches que j’avais fais sur le « fluide structuré ». C’est un thème qui me plaît et avec lequel je suis à l’aise. L’enjeu majeur ici a été de faire rentrer la fluidité dans mes créations.

La chose la plus folle que vous ayez créée ?

Je pense que c’est un plastron sur le thème ethnique, perlé, avec des plumes sur tout le pourtour . Cette pièce était ma toute première création , je l’ai réalisée quelques mois après mon entrée à l’école. Ca a été un gros travail mais le résultat en valait la peine.

plastron

 

Quels sont vos prochains projets ?

Je vise l’entrée dans un bureau de style. Après mon stage de fin d’étude, j’ai pour projet de partir à Shanghai pour découvrir la culture , la langue et le costume chinois. Les inspirations asiatiques sont très importantes dans la mode et dans les tendances actuelles.

Votre dernier coup de cœur ?

Je m’émerveille de tout… mais cette année, je vis un automne incroyable à Paris ! Entre la douceur des températures, les paysages et les couleurs … Des nuances de jaune, rouge, orangé, marron, vert… Magnifique!

Est-ce que vous avez gardé un bon souvenir du défilé de l’an dernier ?

Oui vraiment, c’est la raison pour laquelle je le refais.

Laisser un commentaire